7 curiosités et légendes que peut-être vous ne connaissez pas des Pouilles
Senza categoria

7 curiosités et légendes que peut-être vous ne connaissez pas des Pouilles

Spread the love

Les Pouilles sont connues pour des nombreuses caractéristiques étonnantes: majestueuses cathédrales, des villagessi belles at surréalistes, comme Ostuni et Martina Franca, juste pour faire rapidement deux noms.

Et puis les trulli, les paysages époustouflants d’oliviers et le phare du Capo di Leuca, les levers de soleil d’Otrante et les rites de la Semaine Sainte à Taranto.

Mais si l’on pouvait écrire un livre sur les belles choses à voir et à faire dans les Pouilles, vous pouvriez y remplir une encyclopédie avec les croyances, les curiosités et les légendes qui accompagnent chaque kilomètre du talon de l’Italie.

Nous ne voulons pas faire ça maintenant,  mais nous allons partager avec vous quelques légendes et curiosités que peut-être vous ne saviez pas des Pouilles.

1 -Trulli: une fraude contre le roi qui est devenue patrimoine de l’UNESCO

trulli

Alberobello est un endroit connu pour ses maisons typiques. Les plus anciennes encore visibles remontent au XIVe siècle, une époque où la terre a été affecté au première comte de Conversano par Robert d’Anjou, comme une récompense pour avoir pris part aux Croisades.
Les trulli étaient des construction sèche, sans mortier, afin de les rendre faciles à être démantelées en cas de contrôle par des émissaires du royaume de Naples, qui avait imposé des taxes sur les nouvelles maisons dans chaque Feud.
Un exemple de construction illégale qui est devenue patrimoine de l’ Unesco. C’est Drôle l’histoire, n’est pas?

2 – La jalousie et l’inceste dans les Trulli siamois

trullo_siamese_alberobello

La légende des deux Trulli rejoint comme des frères siamois raconte l’amour et la haine. Ils appartenaient à deux frères, qui sont tombés amoureux avec la même femme,  fiancée du frère aîné, en amant du frere l’enfant.
Tous les deux restent dans le trullo, mais en le divisant et en faisant deux portes et fenêtres opposés sur deux rues, un symbole de la vie qui divise et aliène, en dépit de la proximité et des liens du sang.

3 – Masserie

Typiques du sud de l’Italie et de son histoire, les masserie des Pouilles sont uniques. Dans le passé, elles étaient de réels micro-villages souvent autonomes où, dans la même ferme, les nobles ou les propriétaires bourgeois et les paysans vivaient. Souvent, la relation allait au-delà de la simple servitude; les fils des propriétaires jouaient avec les enfants des agriculteurs, et ils avaient souvent l’occasion d’étudier grâce à la gentillesse des propriétaires.
Les rapports n’etaient pas toujours aussi chanceux, mais nous pouvons dire que la vie dans les masserie est un exemple sans précédent de contact entre les classes.

Découvrez les masserie pour vos vacances dans les Pouilles

4 – Le plus grand feu de l’Europe

Nous arrivons à nos jours.
Pendant cette période de l’année (Janvier) il ya la préparation des célébrations de Sant’Antonio Abate, qui a des nombreux adeptes dans le Salento.
La Fòcara di Novoli est parmi les événements les plus importants de l’Italie du Sud; il s’agit de l’élément laïque et spectaculaires des fêtes en l’honneur du saint patron.

En ces jours de célébration, on allume ici le feu de joie le plus grande dans la Méditerranée, entouré par un parti qui est devenu grand et important comme la nuit de Taranta.
Des musiciens de renom, la danse et le feu animent la fête du Feu du la plus importante du Salento (si vous avez une âme de feu, vous pouvez en savoir plus sur les beaux événements qui gravitent autour des feux de joie, entre Janvier et Mars)

Processed with MOLDIV

5 – Oliviers, cadeau de Minerva

In #salento, #spring is Round the corner. And a state of mind! #olive #tree and #green.

Una foto pubblicata da SalentoDolceVita (@salentodolcevita) in data:

Le Cap de Leuca a une concentration de mythes et légendes qui vous permettent de voyager entre réel et surréel. L’un des plus anciens dit que le temple de Minerve, qui existait à l’époque pré-chrétienne à la place du Sanctuaire de la Vierge Marie, était le symbole de la protection par la déesse au territoire, obtenue après un défi avec Neptune. Ce dernier a donné un cheval au territoire; la Déesse a surpris tous en soulevant un olivier, considéré comme plus utile et devenait le déesse des populations locales.

Les siècles passent et les rites et les cultes changent. Avec le christianisme les dieux païens sont progressivement oubliés et donnent lieu aux saints. On dit que Saint-Pierre a fait remplacer les murs du temple par l’église consacrée à la Vierge.
Avant comme aujourd’hui le sanctuaire de Santa Maria di Leuca ou Finibus De Terrae est un lieu de pèlerinage pour la rédemption. Mais pas seulement pour les pécheurs en vie, mais aussi pour les âmes de ceux qui ont déjà disparu.

6 – Esprits dans le Sanctuaire de Leuca

Et voici une autre croyance locale: de nombreuses âmes des morts viennent ici en pèlerinage pour aller au ciel.

witch

7 – Sorcières et fantômes aussi sur les rochers dans la nuit.

Les sons de la fin du Salento, ses rochers et son ressac sont des aliments pour les légendes et les histoires qui se transmettent depuis des siècles.
Une légende raconte que pendant les nuits de tempête, les sorcières dansent et de crient dans les cavités rocheuses et n’hésitent pas à emporter toute personne qui viennent près des rochers.

Une autre légende associée avec le cri de deux mers qui se rencontrent, est celle qui parle d’un bébé qui pleure.
L’histoire vient de l’époque des périodiques invasions  Sarrasins, quand une femme est tombé amoureuse avec un butin, et a donné naissance à un fils, mais en  devenant fou, elle l’a jeté de la falaise.
Il est difficile à dire s’il s’agit d’une histoire inventée ou non, mais il y avait de nombreux cas de femmes violées pendant le pillage et avoir des enfants de Sarrasins n’était pas une bonne façon de se faire des amis. Rien ne conduit à la folie plus que la marginalisation et la solitude, d’autant plus en raison de la violence et l’injustice, même dans les siècles passés.
Nous pourrions dire que ce sont des légendes que les anciens utilisaient pour justifier les phénomènes physiques qu’ils ne connaissanient pas.

On pourrait penser qu’il était nécessaire d’expliquer de quelque faison la dépression et la folie où la psychanalyse et les neurosciences étaient loin d’exister.

punta-palascia

Mais ces explications ne suffisent pas.

Parce que, à mesure que l’on se rapproche de la fin de la terre, on doit se laisser derrière tout le rationalisme inutile sur lequel nous marchons.

Il peut sembler étrange, mais ceux qui vivent près de l’extrémité de la terre, modifient leur perception de la terre elle-même.
Quand vous voyez constamment le point où vos pieds ne sont plus utiles, ou vous vous arrêtez ou vous apprenez à nager. Ou à vous en voler.