fb pixel

Papier mâché

En se baladant dans le centre historique de Lecce, on croise de nombreux ateliers de papier mâché. Des statues sacrées, des santons, des objets décoratifs typiques, des masques et des souvenirs sont créés à partir de papier, de fil de fer, de paille, de chiffons, de colle et de plâtre, puis peints et décorés. Seules les mains et les pieds des « marionnettes » ne sont pas en papier mâché, mais en terre cuite.