HOME / Guide des Pouilles / La mer, les côtes et le paysage du Salento / La côte ionienne

La côte ionienne

Après que nous avons visité la partie orientale de la côte du Salento, nous n'avons qu'à traverser la côte ionienne. De Leuca à Gallipoli, la côte est plate, les promontoires rocheux bas s’alternent avec les plages des dunes.

Beaucoup de touristes affluent sur cette partie du littoral, attirés par les excellentes stations balnéaires, la grande hospitalité des campings, des hôtels et des villages touristiques situés dans la zone.

Nous rencontrons une série ininterrompue de lieux tels que Torre Vado, Marina di Pescoluse, Torre Suda, Torre Mozza, Marina di Mancaversa et Torre San Giovanni. Paysage très impressionnant avec une épaisse bande de pinède, des étendues de sable fine et blanche et des dunes basses avec une végétation méditerranéenne qui touche la mer. Les meilleurs campings sont situés sous les beaux pins et offrent une ombre réparatrice sous la chaleur du soleil d'été.

Le village d'Ugento mérite une attention particulière, car il est considéré comme une mine d'or pour les découvertes archéologiques. Il faut souligner que la mer est particulièrement invitante ici, avec un fond clair qui donne de la transparence à l'eau.

Notre voyage continue vers Gallipoli, qui frappe par son atmosphère, son odeur méditerranéenne, sa couleur. Très caractéristique est la division de la ville en deux zones bien définies: la vieille ville et le nouveau village. Près de la côte, à l'ouest, nous rencontrons le Scoglio dei Piccioni, l'îlot del Campo, tandis qu'au sud-est apparaît clairement l'île de Sant'Andrea. La ville peut être considérée comme l'un des centres touristiques les plus florissants de tout le Salento. La côte qui va du nord de Gallipoli à Porto Cesareo est pleine de merveilleuses stations touristiques telles que Santa Maria al Bagno, Santa Caterina, Rivabella, le Parc Naturel de Porto Selvaggio et Porto Cesareo.

Le parc de Porto Selvaggio a été créé en 1980 et ses limites s'étendent symboliquement entre la Torre di Uluzzo au nord et la Torre dell'Alto au sud, deux des bastions du système de guet construits aux 16ème et 17ème siècles pour défendre contre les raids des maraudeurs d'outre-mer.

La Baie d'Uluzzo, à l'intérieur du bassin du parc, conserve dans son périmètre l'un des dépôts préhistoriques les plus connus en Europe, en raison de la concentration des dépôts trouvés dans ses grottes.

Porto Cesareo, une ville balnéaire animée avec un ancien noyau qui se développe autour de la tour du même nom, en été est remplie d'une foule colorée qui se promène dans la zone en face du port.