fb pixel

Le tarentisme

Nombre d'évènements folkloriques puisent leurs origines dans les légendes et les traditions populaires. Ils sont aujourd'hui l'occasion de se retrouver et de se divertir, tout en étant les gardiens de la culture et de l'identité locale.

Un phénomène culturel largement connu, qui a fasciné et continue de fasciner les gens à travers le monde, est sans aucun doute le tarentisme. La légende veut, qu'autrefois dans les Pouilles, vivait une araignée venimeuse de la famille des tarentules, dont la morsure provoquait une forme de crise d'épilepsie.

Généralement, les victimes étaient des femmes qui travaillaient dans les champs. Pendant leurs crises d'hystérie elles se comportaient comme des araignées en ruant et frappant à terre, en grimpant sur les murs et les corniches, en sautant et courant dans tous les sens. Un moment déconcertant qui rassemblait une foule de spectateurs, bien loin de l'esprit festif et de l'enthousiasme que cela inspire aujourd'hui. Les tarentullées étaient des femmes touchées par un "mal" dont on ne pouvait guérir qu'à travers la musique et la danse. Des tambourins et des violons jouaient pendant des heures et parfois des jours jusqu'à ce qu'ils trouvent le rythme et la mélodie adaptée pour annuler les effets du poison. En revanche, il ne s'agissait que d'une guérison temporaire, car chaque année à la date de la morsure, les femmes faisaient une rechute.