fb pixel

Brindisi

Fondé par les Illyriens et gardien d'importants témoignages historiques, Brindisi joue un rôle essentiel pour le tourisme local grâce à son port et son aéroport. La construction du château souabe de Brindisi appelé aussi château “di Terra” ou château “Svevo-Aragonese” remonte à 1227. Commandé par Frédéric II, il a ensuite été fortifié par les angevins et les aragonais. Frédéric II a choisi la basilique de Saint-Jean-Baptiste également appelée la Cathédrale de Brindisi pour son mariage avec Jolanda de Brienne, où l'on peut admirer aujourd'hui les restes d'un magnifique sol en mosaïque datant de 1178. Les deux colonnes romaines, dont une encore intacte, sont le symbole incontesté de la ville. Elles marqueraient pour certains la fin de la Via Appia. En réalité elles seraient plutôt liées aux expéditions militaires, pour célébrer la victoire ou l'espoir d'une telle issue.

À signaler pour les amoureux de la nature, la réserve naturelle et la zone de protection marine de Torre Guaceto, qui englobe une partie de terres et de zone marine et sur laquelle s'élève une tour d'observation qui remonte à 1531. On y trouve également les incroyables gorges de l'Arco Jonico, qui, en plus d'être une véritable œuvre d'art naturelle, préservent un important patrimoine culturel et artistique.